Votre corps, un terrain de jeu pour les muscles

January 15, 2011

L’exercice physique, que ce soit pour l’apparence de la silhouette, ou pour un objectif santé, a la cote de popularité ces dernières années, le nombre de gym et de centre d’entraînement ne peut que nous le prouver. Effectivement, le mouvement physique est d’une grande importance pour le corps! Il stimule la circulation sanguine, surtout au sein des veines, dont le sang subit moins l’impacte de la pompe du cœur, ainsi que la circulation lymphatique qui n’a elle, pas de pompe, mis à part le mouvement du diaphragme, stimulé par une respiration efficace, ce que les exercices comme le cardio peut nous aider à développer. Sans oublier la santé même de tout le système vasculaire, en passant par le développement du muscle cardiaque, et en fin de compte, des échanges plus efficaces entre le plasma et le milieu intercellulaire...

 

 

L’exercice physique oui! Mais à quel prix? Est-ce se donner de l’amour que d’aller au-delà de nos limites? Cela me semble pourtant chose courante...

 

 

J’aime beaucoup la philosophie complète derrière le Yoga que me présente Godfrey DEVEREUX dans son livre The elements of Yoga. On a souvent une idée très arrêtée de ce que c’est le Yoga dans notre univers occidental, quelques mouvements d’étirements, le salut au soleil, la position du lotus. Mais en réalité, c’est un mode de vie. Et la partie Asana, qui est la plus connue, soit celle des postures et étirements, doit être pratiquée à l’intérieur d’un tout, d’une connexion constante avec son corps, d’un équilibre avec le mental et d’une harmonisation avec la respiration. Le mouvement pratiqué est maintenu sur une longue période afin que l’étirement se fasse de façon naturelle, par le relâchement des muscles à la suite à une respiration lente et profonde, et non de manière forcée...

 

 

J’ai eu la chance de suivre des cours de Yoga très agréables, et donc de là d’apprendre quelques mouvements avec un professeur expérimenté. Durant le temps des fêtes, une douleur au niveau lombaire a cherché à être comblée de mon attention, au point de m’empêcher de marcher quelques jours, et j’ai donc décidé de miser sur la tonicité de mon physique depuis. Il faut dire que je ne suis plus très en forme.

 

 

Bref, je pratique quelques mouvements tous les jours depuis quelques semaines et je peux déjà voir une nette amélioration de ma flexibilité. J’ai décidé d’adopter une routine régulière justement pour améliorer ma posture et retrouver une harmonie dans mon corps. Le Yoga me permet de tonifier et de réveiller des parties de moi endormies, de les ramener à la vie! Et même de stimuler des muscles dont j’ignorais l’existence.

 

 

J’aimerais partager avec vous (encore une fois) un extrait de ce merveilleux livre :

 

 

Nous avons tous des tensions dans les muscles. Les mouvements non équilibrés des muscles sur le squelette tirent sur des os et des jointures, les déplaçant. Ce qui, en retour, intensifie le débalancement musculaire et les tensions en forçant des muscles à travailler davantage que d’autres pour compenser. Ces débalancements deviennent profondément ancrés, jusqu’au point où, s’ils sont dérangés, cela peut devenir inconfortable pour nous. La sensation de notre corps physique étant moulée autour de nos débalancements de posture. Si nous tentons seulement d’obtenir la meilleure extension possible lors de nos étirements, il est possible que nous devenions plus flexibles, tout comme il est possible que nous intensifiions ainsi nos débalancements physiques. Les tensions cachées que ces débalancements créent et qui font tellement partie de nous que nous ne les remarquons plus, demeurent. Il est aussi possible d’étirer un muscle au point de le stresser.

 

 

En Asana, en étant conscients de l’alignement du corps entier, nous nous assurons que les étirements ne sont pas seulement balancés, mais aussi qu’en maintenant la posture, nous relâchons les modèles de débalancement postural. Ceci nous assure que chaque partie du corps travaille dans une posture sans qu’il y ait une région plus stimulée qu’une autre.

 

 

L’harmonisation corps-esprit est le commencement du fruit du Yoga, l’ouverture de la voie spirituelle. Lorsque l’esprit et le corps dépassent leur dualité fonctionnelle et opèrent en unisson, une grande quantité d’énergie est libérée et mise à notre disposition. Contrairement, lorsque le Yoga est exercé de manière mécanique ou sans qualité de présence, en dehors du risque de blessure, il y a une perte d’énergie : les postures peuvent devenir épuisantes. S’il y a des parties du corps qui sont inactives, inconscientes, cela implique qu’il y a d’autres parties qui doivent travailler davantage pour compenser, ce qui crée de la tension et une diminution de l’énergie disponible.

 

 

Le Yoga a pour effet d’amener une relaxation systématique et graduelle. À travers les postures, nous relâchons les tensions corporelles. Ce relâchement amène en même temps un soulagement des blessures émotionnelles, puisque les émotions que nous nous empêchons de vivre pleinement lorsqu’elles émergent ont tendance à être réprimées et sont emmagasinées dans les tissus musculaires et les organes sous forme de durcissement physique. À travers Asana, nous relâchons cette dureté, et par conséquent, les tensions émotionnelles qui y étaient retenues.

 

 

**

 

 

Après des exercices physiques ou un traitement en massothérapie, ou encore simplement lorsque vous ressentez des tensions corporelles, il peut donc être intéressant de procéder à la libération des blessures émotionnelles et de traiter les émotions. Voici comment procéder :

 

 

*Je fais appel à la présence des guides et des maîtres...

*Je suis un canal divin, un être divin. J’amène dans la matière l’énergie de Dieu et je retourne à Dieu toutes les énergies qui auront été libérées.

*Je vous demande d’amener à la conscience toutes les blessures émotionnelles qui peuvent être libérées maintenant et qu’il en soit ainsi...

*Je m’excuse de vous avoir créés. Je vous demande pardon. Je vous aime. Je vous remercie...

*Attendre que les vibrations cessent.

*Recommencer au besoin

*remercier les maîtres et les guides

*laisser les choses être ce qu’elles sont, et être dans l’acceptation...

(voir le site d’Éric Hamel pour plus de précisions)

 

 

Please reload

Article en vedette

Antithèse pharmachienne #1 : Le jeûne

January 28, 2019

1/3
Please reload

August 19, 2017

June 24, 2016

March 7, 2015

February 2, 2015

Please reload

Recherche
Please reload

Suivez-moi!
  • Facebook Classic

© 2014 by Tahnie Parent. Proudly created with Wix.com