La santé masculine au naturel

January 17, 2012

article publié dans le petit journal de Woburn

 

L’homme se différenciant peu de la femme, je concentrerai donc cette chronique principalement sur les troubles reliés à la prostate, dont seuls les hommes se prémunissent! À quoi donc sert cette glande mystérieuse dont l’atteinte cancéreuse touche un nombre important d’homme?

 

D’abord, elle est située dans le bas ventre, directement sous la vessie et entoure la partie supérieure de l’urètre, canal par lequel l’urine passe pour être évacuée. Il est donc facile de comprendre que la moindre inflammation ou durcissement de cet organe troublera en partie le bon fonctionnement de l’homme.

 

La prostate sécrète un liquide lors de l’éjaculation, celui-ci permet l’activation des spermatozoïdes et représente près du tiers du sperme. Sans ce liquide, les spermatozoïdes ne pourraient jamais arriver à maturité et exercer leur rôle reproductif. Il est aussi à noter que l’infertilité peut être reliée à une dysfonction prostatique, voir à la santé de cet organe est donc d’une importance majeure (que vous soyez en âge d’avoir des enfants ou pas...).

 

Les systèmes reproducteurs masculins et féminins sont conçus à partir des mêmes tissus, c’est-à-dire qu’au départ, lors des premières semaines de l’embryon, le sexe n’a pas de genre. Comme, c’est à partir de tissus identiques que se forment plus tard, soi un réseau complexe masculin, soit féminin, les plantes utilisées en herboristerie pour tonifier le système de la femme agiront de même pour l’homme.

 

Par contre, il existe des plantes et traitements plus spécifiques et bénéfiques pour la gent masculine. D’abord, il est à noter que le houblon contenu dans la bière fait augmenter le taux d’œstrogène, une surconsommation de bière pourrait être un facteur de l’hypertrophie prostatique. Tandis qu’un surplus de cholestérol engendre une dégénérescence des cellules de la prostate, par accumulation de déchets. De toute évidence, comme pour tout équilibre de santé, une alimentation et des habitudes de vie saine sont de mise, je ne vous le répéterai pas assez!

 

Messieurs, une petite suggestion préventive pour favoriser la santé de votre prostate. Adoptez tous les jours un mélange de graines de citrouille, graines de lin et de pollen à raison de 2 cuillers à soupe de chaque ingrédient. La graine de citrouille agit de façon hormonale à l’encontre de certains facteurs impliqués dans le cancer de la prostate, en plus de contenir des minéraux antioxydants. La graine de lin fournira des omégas3 ainsi qu’une émollience qui facilitera le passage de l’urine. Le pollen est riche en protéines et autres nutriments, il ressemble beaucoup à des hormones qui modulent plusieurs fonctions du corps.

 

Deux suppléments à favoriser; le zinc, un modulateur de la testostérone, il est toujours en déficience chez les personnes touchées à la prostate. Le Sélénium quant à lui est un antioxydant très important dans cet organe. Il empêche la fixation du mercure et les cancers se nourrissent de métaux lourds.

 

La racine d’ortie, le palmier nain et le prunier africain sont des plantes vedettes lorsque l’on parle d’atteinte prostatique. D’ailleurs, dans le cas d’hypertrophie bénigne de la prostate, le palmier nain offre des résultats positifs dans la majorité des cas, et ce sans effets secondaires! Un traitement prolongé, soit de plus de 6 mois, réduit la nécessité d’une opération. Il rendra aussi la miction plus confortable. Conjugué à l’écorce de prunier africain dont les propriétés sont similaires, et à de l’huile de citrouille, vous avez entre vos doigts un remède naturel à ne pas laisser filer!

Please reload

Article en vedette

Antithèse pharmachienne #1 : Le jeûne

January 28, 2019

1/3
Please reload

August 19, 2017

June 24, 2016

March 7, 2015

February 2, 2015

Please reload

Recherche
Please reload

Suivez-moi!
  • Facebook Classic

© 2014 by Tahnie Parent. Proudly created with Wix.com